En verre et contre tout - Tous droits réservés 2019/2020
verre bouchardé

Verre bouchardé

Le premier verrier qui utilisa cette technique sur du verre, aussi appelée « champlevage » se nomme Aristide Colotte (Baccarat 1885). Il réalisa de 1926 à 1931 des vases en cristal massifs incolores et soufflés dont le décor était gravé puis éclaté à lʼaide dʼun burin.

En prenant appui dans des sillons préalablement gravés au jet de sable, on progresse autour des formes à évider en tapant à lʼaide dʼun marteau sur le burin. Le verre éclate en fragments conchoïdaux et révèle de multiples facettes captant la lumière.